logo Epudf

Paroisse Protestante
de Montbéliard

Temple Saint Martin

rose de Luther
 Vie spirituelle   Prédications Textes divers  Versets bibliques  Synodes Documents Evénements Formations 

sommaire


Église protestante unie de France



Recensement


Pasteur pourquoi pas toi ?







    




A propos du Notre-Père

Décision du Synode National 2016


Vu les Actes du Synode national d’Avignon 2014, pages 23 et 134 s., le Synode national de l’Eglise protestante unie de France, réuni à Nancy les 5, 6, 7 et 8 mai 2016,

· considère qu’il est impossible de décider d’une traduction univoque concernant certaines expressions de la prière du « Notre Père »,

· se réjouit que depuis 50 ans les chrétiens de langue française utilisent les mêmes mots pour prier avec les paroles du « Notre-Père »

· prend acte avec reconnaissance du fait que les épiscopats francophones ont dûment interrogé le protestantisme français sur une modification dans la forme liturgique de la prière du Notre-Père

· recommande aux paroisses et Eglises locales d’utiliser pour la 6e demande, la version « ne nous laisse pas entrer en tentation » retenue pour les Eglises catholiques francophones,

· invite les ministres et les conseils à rester attentifs à la réception de cette recommandation et donc aux usages effectivement constatés,

· encourage l’ensemble de notre Eglise à approfondir sa compréhension du Notre-Père (études bibliques, prédications, ateliers d’écriture, échanges dans les groupes oecuméniques, formations des enfants et des jeunes, catéchèse pour adultes, etc.).


Cliquez ici pour télécharger le document




message de Pâques

Communiqué du président de la Fédération protestante de France
en réaction aux attentats à Bruxelles
Cliquer ici


Les migrants

Déclaration de la
Fédération Protestante de France


Lettre de la Fédération Entraide Protestante





Appel des musulmans de France


Nous, responsables musulmans de France, signataires du présent appel :


Nous condamnons fermement les exactions commises par l’organisation « Daesh », connue sous l’appellation « Etat Islamique » (EIL), à l’encontre des civils en Irak et en Syrie parmi les chrétiens, les Yézidis, les kurdes, les turcomans, les musulmans chiites ou sunnites, les humanitaires, les journalistes et les reporters.

Nous considérons que cette organisation, en dépit de son appellation usurpée, n’a rien ni d’Etat ni d’islamique. Ses actions criminelles et barbares, dont les décapitations macabres des deux journalistes américains James Foley et Steven Sotloff et de l’humanitaire britannique David Haines, d’une cruauté et d’une violence insoutenables, sont en totale contradiction avec les principes élémentaires de la religion musulmane.

Nous saluons la réaction spontanée, responsable et unanime des musulmans de France et de leurs imams qui ont condamné fermement les actes abjects du groupe terroriste «Daesh ».

Nous saluons la position des autorités Chrétiennes, qui tout en condamnant les exactions perpétrées contre les chrétiens d’Irak et de Syrie, refusent toute instrumentalisation de cette tragédie et soulignent que les musulmans sont également victimes de cette organisation terroriste.

Nous appelons tous les citoyens épris de paix et de justice quelle que soit leur religion ou leur conviction à afficher, aujourd’hui plus que jamais, leur unité face au terrorisme et à la barbarie et à oeuvrer sans relâche pour que le dialogue et la solidarité entre eux puissent faire barrage aux adeptes de la prétendue « guerre des civilisations ».

Nous réitérons notre appel aux jeunes musulmans de France qui seraient tentés d’aller combattre aux côtés de ces terroristes, de prendre conscience de l'ampleur de la gravité des crimes dont ils pourraient se rendre complices, ainsi que de la lourde responsabilité, devant Dieu et devant l'Humanité, d’une telle complicité.

Face à l’ampleur des crimes commis par « Daesh » et l’importance des moyens matériels dont elle dispose, nous appelons la communauté internationale à diligenter une enquête afin que soient déterminés les responsabilités des soutiens de cette organisation terroriste ainsi que l’origine de ses moyens.

Nous demandons aux musulmans de France d’apporter leur aide aux exilés, notamment à ceux présents en France, d’élever des prières, tous les vendredis, pour le repos des âmes de toutes les victimes et implorer le Très Miséricordieux afin qu’Il accorde Son Aide et Son Soutien à ceux qui souffrent des actes de cette organisation terroriste.


Signataires par ordre alphabétique des institutions:


- Comité de Coordination des Musulmans Turcs de France – (CCMTF)
Représenté par Monsieur Ahmet OGRAS, Président.

- Fédération Française des Associations Islamiques d’Afrique, des Comores et des Antilles- (FFAIACA)
Représentée par Monsieur Cheikh Moussa TOURE, Président.

- Fédération Nationale de la Grande Mosquée de Paris- (FNGMP)
Représentée par Monsieur le Recteur Dalil BOUBAKEUR, Président.

- Foi et Pratique
Représentée par Monsieur Hamadi HAMMAMI.

- Grande Mosquée d’Evry- Courcouronnes
Représentée par Monsieur le Recteur Khalil MERROUN

- Grande Mosquée de LYON
Représentée par Monsieur le Recteur Kamel KABTANE

- Grande Mosquée de Saint- Denis de l’île de la Réunion
Représentée par Monsieur Aslam TIMOL

- Rassemblement des Musulmans de France (RMF)
Représentée par Monsieur Anouar KBIBECH, Président.

- Union des Mosquées de France (UMF)
Représentée par Monsieur Mohammed MOUSSAOUI, Président.

- Union des Organisations Islamiques de France
Représentée par Monsieur Amar LASFAR, Président.

Paris, le 15 septembre 2014


Télécharger le document


Haut de page




Animation missionnaire


Notre Eglise du Pays de Montbéliard a été jumelée dans la Cevaa avec l’Eglise du Christ Roi de Centrafrique. C’est ainsi que nous avons  rencontré l’an dernier  au rassemblement du  Lomont  Mathilde Guidimti et le pasteur Jean Séréfio.  La pasteure Mirana Diambaye centrafricaine, a deux filles et des petits enfants à Bangui et à Bouar.

Les nouvelles qui nous parviennent sont tristes et alarmantes. Les medias ne parlent pas des exactions que commettent chaque jour les rebelles de la Séléka (mouvement des insurgés centrafricains qui ont destitué le président Bozizé). Nos amis centrafricains ont à en souffrir au quotidien.

centrafrique



Témoignages 
:

« Chaque jour j'en ai de plus en plus marre. Je reçois des coups de fils qui ne me rassurent  pas du tout. Les Marta qui se sont fait piller par la seleka, Mme Sepou dont on a pris le  petit fils en otage contre rançon, le véhicule de Philomène Ndomale pris, un ami a Fidel qui  est venu se refugier chez nous une nuit dont la maison a été pillée et le cousin pris en otage,  la maison de Poloko pillée qui a été diffusée sur tv5 et dont Elodie, sa fille, journaliste a été   menacée de mort pour ne pas que ça le soit, même tonton Billy chez qui ils ont débarqué au  champ pour prendre sa voiture mais Dieu merci le véhicule est tombé en panne et ils l'ont abandonné, etc.
Bref, si j'etais seule, je pense que j'aurais réussi à tenir mais là avec les enfants sous ma responsabilité,  je suis chaque jour qui passe à 2 doigts de craquer. »

Rila Diambaye


« Ma famille et moi nous resterons très reconnaissants pour votre soutien moral spirituel que vous ne cessez de nous apporter pendant ce temps pénible que nous vivons jusque là. Je t’apprends que le mercredi 24 avril à 21h ces assaillants  bien armés sont rentrés chez nous prendre notre véhicule. Nous sommes traumatisés surtout nos enfants et  choqués de nous voir impuissants devant les hommes armés et abandonnés  par les autorités incompétantes. Mais nous comptons sur notre DIEU tout puissant qui n’abandonne jamais ses enfants. » 

Brigitte Oundagnon


« Merci pour vos prières qui témoignent de votre amour à l'endroit de notre  communauté et de la nation centrafricaine que le Seigneur vous exauce. »

Mathilde Guidimti


« Nous avons vécu et nous continuons à vivre des dures épreuves avec ces rebelles qui  ont  le pouvoir à Bangui depuis bientôt 6 semaines déjà. Les pillages continuent, la  récupération de force  des véhicules des particuliers, l'exécution des tirs intempestifs dans les quartiers. Pas plus tard qu'hier des jeunes entre 7 et 15 ans jouaient au football dans leur  quartier, un rebelle a jeté  sur eux  une grenade gratuitement, il y a eu 7 blessés très graves et  une quinzaine dans un état très critique.  Ils vont saccager des paroisses. Ils circulent dans la  ville en tirant en l'air dans des pick-ups comme  si la bataille continuait. C'est traumatisant  pour la population. Nous en avons marre   !!!!!!
Merci pour vos prières car ce n'est pas facile pour nous. »

Binga Bassoukpalo


Les nouvelles de l’Eglise Luthérienne à Bouar  sont  aussi désespérantes. Pensons à eux, soutenons-les par la prière.

        La Commission d’animation missionnaire


Haut de page



La source qui nourrit notre communauté est la Parole de Dieu

spirituel


Conférence des responsables de culte en France


Paris le 4 avril 2013 --- La Conférence des responsables de culte en France (CRCF) a tenu sa réunion trimestrielle ce jour, au siège de l'Assemblée des Evêques Orthodoxes de France, à Paris.

1. Les responsables de culte ont évoqué la situation dramatique des otages et, notamment, les otages français au Sahel et de leurs familles. A cette occasion, ils souhaitent réaffirmer ce qu’ils ont déjà exprimé dès janvier 2011 : « nous déclarons fermement que nul ne peut se prévaloir des religions que nous représentons pour légitimer des violences, des ségrégations et même du mépris à l’égard d’un être humain ». Le respect de la vie et de la dignité des personnes est le fondement de toute société.

2. Ils ont également évoqué la situation actuelle de la France et sont préoccupés par la violence, à commencer par la violence verbale qui semble n’avoir plus de limites. Sans respect des personnes et des fonctions et sans fiabilité de la parole, il n’y a pas de vie démocratique possible. La République n’est pas en danger, mais elle demande un sursaut de chacun.

3. Depuis plusieurs années, le développement de la crise a dégradé encore davantage la situation des personnes les plus démunies et sans domicile fixe. La situation faite aux Roms dans notre pays alarme particulièrement, les responsables des différents cultes en France. Depuis quelques semaines, des expulsions massives sont mises en oeuvre (Lyon, Lille, Ris-Orangis…), y compris pendant la période de trêve hivernale1. Comme responsables de culte en France, nous voulons rappeler la dignité et le respect qui est dû à chaque personne, quelle que soit son origine et sa situation, la nécessité pour les pouvoirs publics dont nous savons la difficulté de la tâche, d’un travail en lien avec les associations, qui sont forces de proposition pour la scolarisation des enfants, l’accès au logement, la mise à l’abri des plus fragiles et la recherche d’emplois, la nécessaire coopération avec les pays d’origine. Nous appelons les croyants des différents cultes que nous représentons à exprimer leur fraternité de manière sincère et concrète.

4. Les membres de la CRCF ont pris connaissance des termes de la lettre2 adressée par les représentants de différentes religions des pays du groupement du G8, aux présidents et chefs de gouvernement membres de ce groupement en prévision de leur réunion en juin prochain. Les responsables de culte en France partagent la teneur de cette lettre, les problématiques et propositions qu’elle évoque, qui résonnent parfaitement avec la situation de notre monde en crise.
________________________
Participaient à cette réunion
Le Cardinal André VINGT-TROIS et Mgr Laurent ULRICH (Conférence des Evêques de France) - Le pasteur Claude BATY et le pasteur Laurent SCHLUMBERGER (Fédération protestante de France) - Le Métropolite Emmanuel, le Métropolite Joseph et M. Carol SABA (Assemblée des Évêques Orthodoxes de France) - Le Grand Rabbin Gilles BERNHEIM et le rabbin Moshé LEWIN (Grand Rabbinat de France) - M. Anouar KBIBECH (Conseil français du culte musulman) - Mme Marie Stella BOUSSEMART et M. Olivier WANG-GENH (Union bouddhiste de France)
________________________
La Conférence des Responsables de Culte en France (CRCF)
La CRCF a été créée le 23 novembre 2010. Elle regroupe six instances responsables du Bouddhisme, des Églises chrétiennes (Catholique, Orthodoxe, Protestante), de l’Islam et du Judaïsme. Cette initiative est justifiée par la volonté des responsables de culte en France d’approfondir leur connaissance mutuelle, par le sentiment de contribuer ensemble à la cohésion de notre société dans le respect des autres courants de pensée, et par la reconnaissance de la laïcité comme faisant partie du bien commun de notre société.
1 Ceci conduit, en ce qui concerne les Roms, (i) à une errance de squat en squat, dans des conditions de vie plus que précaires avec absence d’hygiène et problèmes de santé, (ii) à de grandes difficultés pour maintenir la scolarité des enfants, ainsi que le lien avec les institutions et associations qui les visitent sur le terrain, (iii) au sentiment « d’une chasse à l’homme » injustifiée qui bafoue les droits de l’homme et renforce en eux le sentiment d’être rejeté de tous, alors que la plupart d’entre eux sont issus de l’union européenne et finalement, (iv) à satisfaire un besoin de rester groupés pour survivre et faire face à l’adversité et au rejet des populations sédentaires, rejet accentué par la crise économique actuelle.
2 Qui sera publiée le 5 avril.

Télécharger  le document






Haut de page

Saint-Martin

Calendrier des lectures bibliques

Prières accompagnant les lectures

Des Nouvelles de CENTRAFRIQUE :
un drame et pourtant ...
.


Fraternité de prière




Église Évangélique Luthérienne Paroisse de Montbéliard 18 rue Viette 25200 Montbéliard tel 03 81 91 03 69